L’étoile

L’étoile

Petit frère sais-tu d’où tu viens ? Tu es un enfant du cosmos, composé de milliers de particules, de poussière d’étoiles.

Vois-tu, chaque parcelle de ton corps, chaque atome de ton être contient cette étincelle, cette lumière car tu es lumière !

Tu portes en Toi une promesse de vie mais certainement pas comme tu peux l’entendre, le voir ou peut être le croire.

Cette promesse de vie va bien au-delà de ta conscience humaine.

elle est promesse de liberté et d’éternité. Il y a en Toi petit frère une étoile en gestation, en devenir pour un bel avenir.

Mais vois-tu, cette étoile n’est pas encore complète, Elle doit passer par une transformation totale.

Ses branches ne sont pas toutes formées, il lui faudra du temps pour atteindre son apogée.

Mais qu’est ce que le temps, petit frère, il n’est rien d’autre qu’une invention de l’homme.

Si tu sais vivre dans le présent, tu découvriras qu’il n’y a point de tourment.

Annonciateur d’un renouveau, comme un printemps, il t’est offert comme un présent. Une source de jouvence à laquelle tu peux t’abreuver en permanence.

Petit frère, tu peux d’ores et déjà te visualiser dans ton habit d’apparat, te voir briller de tous côtés mais attention car grande peut être l’illusion.

La non acceptation de ta nature céleste, pourrait te mener vers des constellations perturbées.

Petit frère, une étoile se pose t-elle mille et une questions ? Non, elle vit sa vie d’étoile !

Elle est pleine d’elle même, pleine de sa propre lumière et sait de toute éternité d’où elle vient, qui elle est, où elle va.

Le doute et la peur lui sont étrangers. Elle ne joue pas le rôle d’une étoile, elle est tout simplement.

Elle ne brille pas qu’en surface car vois-tu petit frère, elle porte en son centre un cœur qui est en résonance avec tout ce qui l’entoure.

Son cœur palpite, vibre à l’unisson et lui confère sa brillance. Elle peut alors scintiller du feu sacré qui vit en elle et ainsi jouer son propre rôle à la perfection.

Elle ne peut tricher, ne peut simuler.

Le cœur, petit frère, sans le cœur tu ne peux vibrer, briller. Sans le cœur tu ne peux te dépasser, t’élever.

Tu peux certes le voir comme un organe qui te maintient en vie, mais il est aussi cet alchimiste qui transforme ton être en or spirituel.

Petit frère, retiens ce qui suit :

“Si tu mets dans chaque pulsation ou battement de ton cœur un sentiment de Joie, il se produira une métamorphose en ton cœur, en ton corps et en ton âme. Tu verras alors cette étoile en devenir déployer ses branches dans un élan de gratitude, de générosité envers la création elle-même. Cette étoile brillera de la véritable lumière car elle émanera de son centre et s’en nourrira à profusion. Elle détient en elle une richesse incommensurable. Il t’appartient de transmuter ce plomb qui t’alourdit en or pur dépouillé de ses souillures.

Va petit frère et garde en ton esprit, en ton cœur que cette étoile tu la portes déjà en Toi, en germination.

Fais moi la promesse de ne voir qu’en Toi une étoile à cinq branches dans sa complétude.

Garde en Toi, petit frère, cette réminiscence car elle est ta quintessence, Ton essence.” Ecriture inspirée Brigitte Dhéron

Laisser un commentaire