Dans le firmament

Dans le firmament

Mes Amis, il existe dans le firmament une musique dont les notes sonnent juste, toutes accordées en fonction des airs qu’elles doivent jouer. Toutes ensembles, elles forment un concert réglé à la perfection par le Sans-Nom. Tout est orchestré minutieusement. La moindre distorsion renvoie un écho dont l’onde se propage à une vitesse subsonique mais dont l’effet est plus pernicieux. De bas en haut et de haut en bas il existe une corrélation

parfaite dont vous n’avez pas conscience. Les pensées qui émanent de vos esprits sont comme des notes et en fonction de leur fréquence haute ou basse forment une spirale qui finit par tourner sur elle même pour former un égrégore. Lorsque les fréquences sont élevées, elles régissent à la perfection l’équilibre de votre monde, de votre univers. Il n’est point nécessaire de vous dire qu’au contraire le déséquilibre vous entraîne vers un désastre planétaire. Mais s’il y a déséquilibre, il peut y avoir a nouveau équilibre.

Ne vivez pas dans la peur, vous vous faites d’elle une idée erronée car la peur ne protège pas, elle ouvre les portes sur la désolation, la destruction. Pourtant, en inversant le processus, en vous réaccordant au chant du firmament, il suffit d’une note, un son vibrant à l’unisson. En vous se trouve l’instrument dont la note ne peut être faussée, je le nomme : le Cœur. L’amour dont je vous parle ici mes amis n’est ni possessif, ni avide de pouvoir. Il est tout le contraire. Le non amour dont vous faite preuve n’est autre que de l’orgueil qui vous ronge et vous plonge dans les affres d’une telle déconvenue.

L’amour véritable ne connaît pas de fausses notes. Le cœur, mes Amis, le cœur est le véritable instrument dont il vous faut sans plus attendre réapprendre à jouer. A chaque pulsation, faîtes émaner de vos cœurs le son originel, qui de par le nombre verra sa puissance s’amplifier pour déployer sur votre monde une onde féconde. Devenez dès à présent des musiciens et jouez ensemble sur la même mesure, celle d’un cœur aimant au nom de l’Amour. Ecriture inspirée Brigitte Dhéron

 

Laisser un commentaire